Trottinette sportive (Kickbike)

Une autre façon de parcourir de longues distances !

Découvrez la trottinette sport ou Kickbike

 

 

voir modèles et tarif

 

Son origine :

Venu de Finlande, le Kickbiking se pratique au guidon d’une trottinette sportive.

 »Le Kickbike(marque déposée) a été développé par Hannu Vierikko dans les années 90. Ce jeune étudiant en médecine, champion de course de luge-patinette, mis au point la trottinette pour adulte la plus performante et rapide du monde. Grâce à sa roue avant de la dimension de celle d’un vélo, la trottinette est très stable et permet de se déplacer à une vitesse proche de celle d’un vélo classique.

Sa pratique :

La pratique du Kickbike est un exercice physique bénéfique pour se maintenir en forme. Il vous permet d’entretenir et améliorer votre forme à tout âge. Lors d’un entraînement régulier, l’amélioration des capacités cardio-vasculaires est remarquable. En pratiquant un kick dynamique (coup de pied au sol) avec le genou bien soulevé en avant, le travail des abdominaux latéraux contribuent au renforcement des muscles du dos, spécialement des lombaires inférieures.
Lors de la poussée, en changeant de pied tous les 3 à 10 kicks, les muscles de vos deux jambes travaillent harmonieusement. Pas d’impact par choc du pied (contrairement à la course à pied), ni de blocage de la position du corps (vélo), mais par contre un entraînement bien physique pour vos muscles du bas du dos. La pratique du Kickbike est un exercice physique bénéfique pour rester en forme. Lors d’un entraînement régulier, l’amélioration des capacités cardio-vasculaires est remarquable.
Le Kickbike peut être utilisé aussi bien comme moyen de locomotion demandant un effort physique moindre, en maintenant une allure d’environ 15km/h, que d’une manière sportive à une vitesse d’entraînement entre 21 et 25 km/h. D’une manière plus générale, il faut considérer que l’on se déplace sur les plats à peu près deux fois plus vite qu’en courant.

La technique:

La pratique du Kickbike est très simple, toutefois une bonne technique vous procurera encore plus de plaisir. La technique de conduite est facile à apprendre car la géométrie du guidon et la grande roue avant de la trottinette vous assurent une très grande stabilité même à des vitesses élevées.
Comment pousser
• Faites de longues et relaxantes poussées. Levez bien en avant devant vous la jambe que vous utilisez pour la poussée, touchez le sol avec votre pied juste en arrière de votre jambe qui repose sur la plate-forme, étendez la jambe qui donne la poussée en arrière tout en tenant vos bras tendus sur le guidon. Après chaque poussée, tendez la jambe qui est sur la plate-forme, relaxez et laissez rouler le Kickbike.
• Dans les montées, augmentez votre cadence et faites de plus petites poussées tout en changeant de pied plus souvent. Evitez le mouvement excessif des articulations de la cheville et de la hanche au détriment du travail du genou. Si c’est trop dur, marchez en poussant votre Kickbike…
L’appui sur les jambes
• Restez détendu en permanence pour ne pas gaspiller de l’énergie inutilement. La jambe en appui sur la plate-forme sollicite vos quadriceps. La jambe qui donne la poussée sollicite les ischio-jambiers, les muscles du bas du dos et les mollets.
• Dans les descentes, positionnez vos deux pieds en diagonales sur la plate-forme et appréciez la vitesse ! Pour gagner encore plus de vitesse, penchez-vous en avant sur le guidon en maintenant vos bras serrés contre votre corps (port du casque recommandé)
• Quand vous freinez, maintenez votre centre de gravité au plus bas.
N’essayer surtout pas de descendre de la trottinette quand elle roule ! La trottinette a besoin de votre poids pour pouvoir freiner, et en voulant en descendre, vous risquez d’aller beaucoup plus vite que vous arriveriez à courir.
foot changeLe changement de pied N°1
Le changement de pied doit impérativement se faire toutes les 3 à 10 poussées. En général, il se fait toutes les 3-5 poussées en sprint et toutes les 10 poussées pour les longs trajets. Faites le avant de ressentir de la fatigue !

 

• Le changement se fait en ouvrant l’avant du pied qui est sur la plate-forme avec la pointe vers l’extérieur (pied gauche fig.1), puis en plaçant le pied qui vient d’effectuer la poussée dans l’ouverture (pied droit fig.2). Le pied qui fera la prochaine poussée sort alors de la plate-forme (pied gauche fig.3), permettant au pied d’appui de se remettre en parallèle sur la plate-forme (pied droit fig.4). Une fois le nouveau pied en place, l’autre prend le relais pour la poussée.
hop switchLe changement de pied N°2
Une autre méthode de changement de pied est le Hop Switch : elle est utilisée surtout pour les montées, où la vitesse est plus lente. Lors du changement de pied, elle se pratique en étant en suspension une fraction de seconde sans passer par la plate-forme. Avec une certaine habitude, vous pourrez facilement employer cette technique. Toutefois, pour un entraînement longue distance, le changement de pied standard est indiqué.
flying dutchmanLe changement de pied N°3
Pour les vitesses élevées sur terrain plat, la méthode Flying Dutchman permet une meilleure propulsion. Le pied qui est en l’air recule lors de la poussée, le talon du pied d’appui se lève gentiment, puis le pied qui était en l’air remplace le pied d’appui sur la plate-forme, laissant le pied qui est en l’air s’activer pour la prochaine poussée. Cette méthode permet une poussée en

Principaux bénéfices physiologiques du Kickbike

La pratique de la trotinette est simple, agréable et accessible à tout le monde, quelle que soit sa condition physique de départ.
La principale chose à apprendre est de rester constamment décontractée sur ses jambes. On devient alors vite convaincu de tous les bénéfices physiologiques de ce sport :
• Amélioration de l’entraînement cardiovasculaire
• Raffermissement des muscles du bas du dos grâce au coup de pied propulseur
• Fortification des muscles du dos, spécialement les lombaires inférieures
• Renforcement des quadriceps de la jambe sur la plate-forme
• Musculation des muscles du bas du dos, des ischio-jambiers et des mollets
• Bon travail également pour les abdominaux, les pectoraux ainsi que les bras lors de la poussée et de l’extension du corps
• Exercice physique complémentaire au vélo, mais sans contrainte dans la nuque, ni de gêne occasionné par une selle
Tous ces avantages en font un excellent moyen de récupération lors de blessures ligamentaires ou problèmes dorsaux. La rééducation peut alors devenir un vrai plaisir.

Vitesse et entrainements

En utilisant votre Kickbike sans fournir d’effort physique, vous avoisinerez une allure de 15 km/h. Un léger effort vous permettra de rouler à la vitesse d’un cycliste qui roule tranquillement, soit environ 18 km/h. L’entraînement devient physique lorsque l’on maintient des vitesses entre 21 et 25 km/h. Si vous aimez l’effort court et intensif, sachez qu’un bon sprinter peut atteindre une vitesse proche de 39 km/h. Après avoir fait vos débuts sur du plat, lancez-vous dans les montées… et appréciez la stabilité de votre trottinette dans les descentes!
Quelle que soit la vitesse à laquelle vous roulez, n’oubliez pas de changer régulièrement de pied pour la poussée. La jambe qui se trouve en appui sur la plate-forme est celle qui travaille le plus et se fatigue le plus rapidement si le changement de pied n’est pas effectué assez souvent. N’hésitez pas à le faire tous les trois à dix kicks.
Le kickbiking est un excellent sport pour varier l’entraînement des cyclistes, coureurs, fondeurs, avironneurs, triathlètes et nageurs. Pour s’entraîner de manière sportive, commencez vos entraînements par de longues sorties. Vous devriez rapidement pouvoir augmenter la distance de manière à parcourir régulièrement 40 à 70 km. en maintenant une vitesse de 20-25 km/h.
Les entraînements fractionnés sont également très bon. Pour un athlète en forme, il est conseillé de faire 10 x 2 km. à une vitesse de 30 km/h. avec une pause de 2 minutes. N’oubliez pas d’inclure des jours de récupération dans votre entraînement en incluant d’autres sports comme la natation ou la course à pied. Ou alors tout simplement, faites des sorties relax à Kickbike.

 

Quelques conseils :
• rouler au plus proche de votre conscience,
• en respectant votre sécurité et les autres usagers du trottoir ou de la route
• le fair-play et la prudence sont vivement recommandé
Pour votre sécurité :
• Le Kickbike n’est pas conçu pour faire des sauts ou des acrobaties
• Il est recommandé de mettre un casque de vélo et des gants
Tenez toujours votre guidon avec les deux mains. Si vous voulez indiquer un changement de direction, utiliser votre pied
• Faites attention aux bosses du terrain sur lequel vous roulez ! La plate-forme est très proche du sol. »

Tous les modèles et les tarifs

 

http://www.trotineo.fr/trotinette-sport/

Bonnes balades en trottinette !